Chambre des enfants : active ou en veille, toujours en vie

Que devient la chambre des enfants en résidence alternée ? Quand les parents vivent ensemble, les enfants sont amenés à partir un jour ou l’autre, donc ils ont leur chambre dans une sorte d’intermittence longue, les parents étant les permanents. Quand les parents vivent séparés, la fréquence de cette intermittence est élevée : une semaine sur deux, un week-end sur deux, la moitié des vacances. Que devient cet espace dans les périodes sans enfants ? Comment le parent permanent dans la maison se représente-t-il cet espace ? Continuer la lecture de « Chambre des enfants : active ou en veille, toujours en vie »

Le bienêtre des adolescents en résidence alternée : une étude en Suède

Les recherches sur le bienêtre des enfants et adolescents après la séparation de leurs parents sont citées par les deux commissions de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe que nous avons signalées dans nos précédents posts [voir 1 et 2]. Mais que disent ces recherches ?

Une étude porte sur tous les adolescents suédois de 12 et de 15 ans. Elle montre que ceux qui vivent dans une famille unie déclarent un plus haut niveau de bienêtre que ceux dont les parents sont séparés. Parmi ces derniers, ceux qui vivent en résidence alternée égalitaire déclarent un niveau de bienêtre statistiquement supérieur à ceux qui vivent plutôt avec un parent (moins de la moitié du temps) ou principalement avec l’un des parents (résidence pleine). A 15 ans, les adolescents qui vivent en résidence alternée déclarent un niveau de bienêtre équivalent à ceux dont les parents sont restés ensemble. Continuer la lecture de « Le bienêtre des adolescents en résidence alternée : une étude en Suède »