Peut-on parler d’un droit à l’enfant ?

L’évolution des familles, leurs séparations et leurs recompositions bousculent les représentations que nous avons du rôle de chaque parent vis-à-vis des enfants. Quels attachements se construisent, à la mère, au père ou à d’autres personnes ? Quel est le rôle du beau-parent quand la famille se recompose ? Que se passe-t-il dans les familles homoparentales ? Nous en avons parlé plusieurs fois dans ce blog.

Aujourd’hui, à partir d’un entretien donné par Marlène Jouan, maîtresse de conférences en philosophie à l’Université Grenoble Alpes, nous souhaitons réfléchir à la question d’un éventuel droit à l’enfant. Cette question se pose dans le cadre de l’assistance médicale à la procréation, PMA ou GPA.

Continuer la lecture de « Peut-on parler d’un droit à l’enfant ? »

Allongement du congé paternité en cas d’hospitalisation du nouveau-né

Les députés viennent d’adopter à l’unanimité des votants un amendement présenté par le gouvernement afin d’allonger le congé paternité lorsque le nouveau-né est hospitalisé. La durée du congé sera fixée par décret.

Cet amendement reprend une recommandation de l’IGAS dans son rapport de juin dernier sur l’évaluation du congé paternité.

Cet allongement est un premier pas dans le sens d’un meilleur équilibre des femmes et des hommes dans les tâches domestiques et de soin aux enfants. Ce congé paternité allongé pour toutes les naissances est très fortement demandé par les jeunes parents.

Continuer la lecture de « Allongement du congé paternité en cas d’hospitalisation du nouveau-né »

Espagne : des juges obligent à accepter la résidence alternée

Nous l’avons déjà évoqué, la société espagnole semble bouger à grande vitesse vue de France.

La résidence alternée progresse en Espagne et le congé paternité a été étendu à 8 semaines.

Récemment, des juges viennent d’obliger des pères à accepter la résidence alternée de leurs enfants.

Continuer la lecture de « Espagne : des juges obligent à accepter la résidence alternée »

L’espagne instaure un congé paternité de 8 semaines

Le thème de l’égalité entre les femmes et les hommes dans la famille, vu comme justice sociale, était au centre de la 4° Conférence Internationale sur la Résidence Alternée qui s’est tenue au Palais de l’Europe en novembre dernier.

Nous avons rapporté l’intervention de Gerardo Meil, professeur de sociologie à l’Université Autonome de Madrid, expliquant les bénéfices de ce mode de congé pour les pères et les mères espagnols.

Le congé paternité était alors de 5 semaines. Il vient de passer à 8 semaines !

Continuer la lecture de « L’espagne instaure un congé paternité de 8 semaines »

La résidence alternée comme première option en tête de la consultation du CESE

Le CESE vient de publier la synthèse de la consultation à la suite du mouvement des gilets jaunes.

Nous avions indiqué dans un précédent billet notre soutien à la contribution proposant la résidence alternée comme première option à discuter entre le juge et les parents séparés. Nous avions commenté cette proposition sous forme d’une seconde contribution. Ce qui respecte l’esprit des plateformes collaboratives comme celle utilisée par le CESE.

Les résultats de la synthèse sont très intéressants en ce qui concerne la famille. Ils rejoignent souvent les conclusions de la 4° Conférence Internationale sur la Résidence Alternée que nous avons organisée à Strasbourg, au Conseil de l’Europe, en novembre 2018.

Qu’en est-il ?

Continuer la lecture de « La résidence alternée comme première option en tête de la consultation du CESE »

L’Europe vise un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle

Le Parlement européen et le Conseil sont parvenus à se mettre d’accord le 24 janvier sur la directive relative à l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Nous avions parlé de cette directive dans un billet précédent.

Cet équilibre entre travail et famille était au cœur de la 4° Conférence Internationale sur la Résidence Alternée, Strasbourg 2018, avec l’idée de promouvoir la justice sociale et l’égalité entre les femmes et les hommes.

Que dit la directive ?

Continuer la lecture de « L’Europe vise un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle »

INSEE : La résidence alternée de plus en plus fréquente

Selon une récente enquête INSEE, la proportion d’enfants de moins de 18 ans en résidence alternée a doublé entre 2010 et 2016. Ils résident la moitié du temps chez chacun de leurs parents, le plus souvent une semaine sur deux.

C’est encourageant car cela montre que les parents séparés portent de plus en plus attention au partage des responsabilités de soin et d’éducation de leurs enfants.

Il demeure que beaucoup trop d’enfants restent privés d’un lien régulier, authentique et continu avec l’un de leurs parents. Des progrès restent donc à gagner !

La lecture des graphiques des résultats de l’enquête peut conduire à de nombreux contre-sens. Nous allons donc commenter ces graphiques.

Continuer la lecture de « INSEE : La résidence alternée de plus en plus fréquente »

Consultation CESE : tenter de réduire les inégalités de vie des enfants

Le Conseil Économique Social et Environnemental (CESE) à travers une consultation par internet, a sollicité l’expression de chacune et chacun, afin de mieux cerner les attentes issues du mouvement des gilets jaunes. Parmi les 6 thèmes proposés, celui des inégalités sociales a concerné la question de la résidence des enfants après séparation.

Deux contributions relatives à la résidence alternée ont été soumises au vote dans l’espace participatif du CESE.

La première (en date du 28 décembre) propose d’opter pour la résidence alternée comme première option à discuter entre le juge et les parents séparés. Certains commentaires vont jusqu’à vouloir imposer aux juges la décision de la résidence alternée.

La seconde (en date du 3 janvier) voudrait interdire d’imposer la résidence alternée avant 6 ans.

Nous avons commenté la première contribution le 2 janvier puis ces deux contributions , le 4 janvier, avec un même texte. Le voici.

Continuer la lecture de « Consultation CESE : tenter de réduire les inégalités de vie des enfants »

Conclusions de la 4° conférence sur la résidence alternée Strasbourg 2018

La semaine dernière nous avons présenté les six idées principales qui ont émergé durant la quatrième Conférence Internationale sur la Résidence Alternée Strasbourg 2018.

Aujourd’hui nous présentons les conclusions de cette conférence.

Ces conclusions sont volontairement synthétiques.

Elles annoncent la prochaine conférence qui se tiendra en mai 2020 à Vancouver sur le thème des « intersections entre violence domestique et résidence alternée ».

Ces conclusions prennent la forme d’un appel aux instances internationales et nationales afin que soit mieux pris en compte le meilleur intérêt de l’enfant dans les situations de rupture du couple parental. Cet appel s’inscrit dans la ligne de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant et dans la perspective d’une interprétation de ces droits à la lumière des évolutions sociétales et scientifiques.

Continuer la lecture de « Conclusions de la 4° conférence sur la résidence alternée Strasbourg 2018 »

Six perspectives après la conférence Strasbourg 2018

Nous reprenons le compte rendu de la Conférence Internationale sur la Résidence Alternée tenue au Conseil de l’Europe à Strasbourg.

Après avoir lu et écouté les présentations des intervenantes et intervenants de la plénière et des ateliers, nous soulignons six perspectives clé pour défendre le droit de l’enfant après la séparation des parents.

Ces perspectives tracent des axes de travail pour les associations, les professions et les institutions.

Continuer la lecture de « Six perspectives après la conférence Strasbourg 2018 »

Renforcer l’égalité dans les responsabilités familiales dès la naissance

Les modes de vies familiaux changent petit à petit mais de grandes disparités persistent entre les genres. Des freins existent dans les représentations et dans l’organisation de la société.

Nous aborderons plusieurs fois ces questions lors de la 4ème Conférence Internationale sur la Résidence Alternée à Strasbourg, les 22 et 23 novembre prochain. Attention à la date limite des inscriptions !

Nous les aborderons avec les sociologues dont nous avons déjà parlé ici.

Nous les aborderons aussi à travers la table ronde des pays nordiques. Le développement de l’égalité entre les hommes et les femmes et la question de la résidence des enfants après divorce seront expliqués avec des spécialistes du Danemark, de Suède, d’Islande et de Norvège. Le changement de loi au Danemark sera un des points du débat.

Une enquête de l’INSEE et un numéro spécial de la revue Alternatives Economiques sont consacrés à ces questions. Continuer la lecture de « Renforcer l’égalité dans les responsabilités familiales dès la naissance »

Résidence alternée et équilibre dans la famille

Dans les familles, la place des mères et des pères dans l’éducation et le soin aux enfants évolue. En parallèle, la préservation de la vie sociale et professionnelle de la mère est un enjeu social important. En cas de rupture du couple, quelles modalités de résidence des enfants leur sont bénéfiques ?

Venez écouter ce que Livia Olah, professeure associée de sociologie à l’université de Stockholm en dira lors de son intervention à la Conférence Internationale sur la Résidence Alternée de Strasbourg, les 22 et 23 Novembre 2018, au Palais de l’Europe.

Aujourd’hui nous traçons les grandes lignes de son intervention.

Continuer la lecture de « Résidence alternée et équilibre dans la famille »

Tarifs réduits prolongés jusqu’à mi-août pour la conférence CIRA/ICSP Strasbourg 2018

C’est l’été, peut-être n’avez-vous pas eu le temps de vous inscrire à la conférence CIRA/ICSP de Strasbourg, les 22 et 23 novembre 2018 .

Et puis, dans certains pays, c’est juste la rentrée, et dans d’autres c’est carrément l’hiver.

Les déjà inscrites et inscrits viennent du monde entier. La conférence semble intéresser beaucoup de monde. La publicité est assez lente car elle passe par les réseaux sociaux et le bouche à oreille.

Bref, pour tenir compte de toutes ces situations, nous avons décidé de prolonger les tarifs réduits jusqu’au 15 août. Continuer la lecture de « Tarifs réduits prolongés jusqu’à mi-août pour la conférence CIRA/ICSP Strasbourg 2018 »

Ces mots anciens qui freinent les idées neuves : #2 parent solo

Nous poursuivons notre série estivale à propos des mots qui servent à parler des conditions de vie des enfants après séparation de leurs parents.

Cette semaine nous insistons sur : « famille monoparentale » en pointant l’évolution de cette catégorie. Continuer la lecture de « Ces mots anciens qui freinent les idées neuves : #2 parent solo »

Résidence alternée ou garde pleine chez la mère : où est la norme ?

Nous poursuivons le billet de la semaine dernière à partir de l’éditorial de la revue Journal of Divorce & Remarriage. Ce numéro spécial regroupe les articles des 12 experts qui sont intervenus lors de la 3ème Conférence Internationale sur la Résidence Alternée, à Boston en mai 2017.

Dans la première partie de son éditorial, Linda Nielsen définit la résidence alternée comme un modalité qui permet à un enfant de rencontrer chaque parent au moins 35% de son temps. Elle note que c’est à partir des décisions des adultes que la vie des enfants sera organisée. Les parents, les avocats et avocates, les médiateurs et médiatrices et les juges devraient donc être informés des résultats des recherches sur les conséquences de la séparation sur les enfants.

La fin de l’éditorial aborde la question de la norme : est-ce la résidence de l’enfant chez les deux parents en alternance ou la femme est-elle naturellement celle qui doit s’occuper des enfants ? Continuer la lecture de « Résidence alternée ou garde pleine chez la mère : où est la norme ? »