L’enfant bénéficie d’un attachement à ses deux parents

mere-enfant-2La théorie de l’attachement prioritaire à la mère est très souvent évoquée pour justifier, qu’en cas de désaccord sur la résidence, ce soit la mère qui prenne en charge les enfants, tous les jours sauf deux week-ends par mois. Mais d’où vient cette théorie qui provoque de tels déséquilibres dans la coparentalité ? Continuer la lecture de « L’enfant bénéficie d’un attachement à ses deux parents »

Le conflit des parents doit-il décider de la résidence des enfants ?

La dernière conférence du CIRA/ICSP a rassemblé de nombreux délégués du monde entier, dont des journalistes de l’excellente revue belge Filiatio. Cette revue a publié un dossier à propos du conseil international de la résidence alternée qui rassemble, à part égale, des chercheurs, des professionnels et des acteurs de la société civile et dont les instances sont paritaires.

CIRA

L’un des articles fait le point sur la question du rôle du conflit parental dans la mise en place du mode de résidence des enfants. L’article rapporte un entretien avec Chantal Clot-Grangeat, psychothérapeute, docteur en psychologie et vice-présidente du CIRA/ICSP en tant que professionnelle. La revue de 33 articles de recherche qu’elle a réalisée lui permet d’affirmer que l’on ne peut pas statuer sur l’incompatibilité entre résidence alternée et conflit des parents.
Continuer la lecture de « Le conflit des parents doit-il décider de la résidence des enfants ? »

Au Luxembourg, pour la justice sociale et l’égalité entre les femmes et les hommes

L’association SOS Parents Luxembourg rassemble des parents, hommes et femmes, décidés à rendre publique les injustices et à revendiquer leurs droits après un divorce ou une séparation. Un de leur principal objectif est de maintenir le lien parental, particulièrement menacé par la non représentation d’enfants.

SOSParents-LGCrée en 2014, l’association « a pour objet social le soutien à la parentalité et à la famille au sens large, l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de la famille et dans la société à travers toutes activités d’éducation, d’accompagnement, de plaidoyer, de communication et de recherche. »

Continuer la lecture de « Au Luxembourg, pour la justice sociale et l’égalité entre les femmes et les hommes »

Après la séparation, les enfants restent à la maison ou pas ?

Dans un précédent post, nous avons parlé de la chambre des enfants chez chacun de leurs parents après la séparation. Cette chambre est active ou en veille, selon les semaines ou selon les week-ends, mais elle est toujours vivante, jamais utilisée comme débarras, rarement fermée. Et si au lieu de faire se déplacer les enfants d’une maison à l’autre, c’était les parents qui changeaient de résidence ? Cette idée qui peut paraitre saugrenue est reprise par la commission des parlementaires du conseil européen, en commentaire du rapport sur l’égalité et la coresponsabilité parentale dont nous avons déjà parlé. Et si c’était une bonne idée ? Continuer la lecture de « Après la séparation, les enfants restent à la maison ou pas ? »

Le bienêtre des adolescents en résidence alternée : une étude en Suède

Les recherches sur le bienêtre des enfants et adolescents après la séparation de leurs parents sont citées par les deux commissions de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe que nous avons signalées dans nos précédents posts [voir 1 et 2]. Mais que disent ces recherches ?

Une étude porte sur tous les adolescents suédois de 12 et de 15 ans. Elle montre que ceux qui vivent dans une famille unie déclarent un plus haut niveau de bienêtre que ceux dont les parents sont séparés. Parmi ces derniers, ceux qui vivent en résidence alternée égalitaire déclarent un niveau de bienêtre statistiquement supérieur à ceux qui vivent plutôt avec un parent (moins de la moitié du temps) ou principalement avec l’un des parents (résidence pleine). A 15 ans, les adolescents qui vivent en résidence alternée déclarent un niveau de bienêtre équivalent à ceux dont les parents sont restés ensemble. Continuer la lecture de « Le bienêtre des adolescents en résidence alternée : une étude en Suède »

Le Conseil de l’Europe pour un équilibre des parents après séparation

L’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe a adopté le 2 octobre 2015 une résolution qui prône un équilibre femme-homme dans l’éducation des enfants, notamment en cas de divorce. Cette résolution a été portée par la députée luxembourgeoise Françoise Hetto-Gaasch qui l’a présentée à la conférence CIRA/ICSP 2015. Les participants de cette conférence, chercheurs, professionnels et acteurs de la société civile, tout comme le bureau directeur du CIRA/ICSP soutiennent cette résolution.
Elle souligne que, « en Europe, le partage des responsabilités entre les femmes et les hommes au sein des familles a connu des évolutions remarquables dans le sens d’un plus grand équilibre. Toutefois, les pères se trouvent parfois confrontés à des législations, des pratiques et des stéréotypes de genre sur les rôles assignés à la femme et à l’homme qui peuvent aboutir à les priver de relations suivies avec leurs enfants. Or, le fait pour un parent et son enfant d’être ensemble constitue un élément essentiel de la vie familiale qui est protégée par la Convention européenne des droits de l’homme. Seules des circonstances exceptionnelles et particulièrement graves au vu de l’intérêt de l’enfant devraient pouvoir justifier une séparation, ordonnée par un juge. » Continuer la lecture de « Le Conseil de l’Europe pour un équilibre des parents après séparation »

Un nouveau site, de nouvelles avancées

Avec le début d’une nouvelle année, nous lançons ce nouveau site dédié à la résidence alternée. Ce site va diffuser les informations nationales et internationales autour de la résidence alternée avec l’idée de privilégier le bien-être des enfants et l’égalité entre les femmes et les hommes.

L’année 2015 a été l’occasion de nouvelles avancées dans ce sens. Lire la suite