Le programme de la conférence NPO-ICSP 2017 est en ligne

Le comité scientifique de la conférence internationale sur la résidence alternée (NPO-ICSP 2017) a le plaisir d’annoncer le programme provisoire de la conférence.

twohomes.orgSur le thème « Recherches sur la résidence alternée : Un tournant dans la compréhension du meilleur intérêt de l’enfant ? », de nombreux experts du champ de la résidence alternée – représentant à la fois les scientifiques et les professionnels de la famille – présenteront leurs résultats de recherche et leurs expériences pratiques lors de cet événement international et interdisciplinaire.

Des experts internationaux de la résidence alternée

Au cours de deux sessions plénières, ce sont 14 experts internationaux qui questionneront la résidence alternée à partir de leurs recherches. Ces experts confronteront leurs points de vue dans deux longues tables rondes qui permettront de discuter avec le public.

En voici un petit aperçu.

Venu de Suisse, Jean Zermatten, Président du Comité des Droits de l’Enfant des Nations-Unies fera le point sur la question de la parentalité au regard de la convention des Nations-Unies sur les droits de l’enfant.

Linda Nielsen, des USA et bien connue des lecteurs du blog (voir notre billet du 28 septembre 2016), comparera les effets de la résidence alternée et de la garde pleine sur les enfants en contrôlant deux variables :  le conflit et le revenu des parents.

William Fabricius, des USA lui aussi, présentera la recherche dont nous avons déjà parlée dans le blog (voir notre billet du 25 janvier 2017). Très précise en ce qui concerne la méthodologie, donc très fiable, cette recherche montre les répercussions positives de la résidence alternée des très jeunes enfants sur le lien aux deux parents lorsque ces enfants ont atteint l’âge adulte.

Patrick Parkinson, venu d’Australie, abordera les difficultés liées au déménagement de l’un des parents.

Malin Bergstrom détaillera le cas de la Suède, le pays où la résidence alternée est la norme (voir notre billet du 4 mai 2016).

Edward Kruk, du Canada, traitera de la question de l’aliénation parentale, qui reste une question vive et controversée (voir nos billets des 18 et 25 mai 2016).

Michael Lamb, de Grande-Bretagne, proposera une analyse critique des recherches sur les effets du mode de résidence sur le bienêtre des enfants.

Pour consulter le programme et les détails sur les intervenants, merci de cliquer ici.

Des chercheurs et des professionnels pour animer des ateliers

En plus de ces 14 conférenciers, 32 chercheurs et professionnels interviendront au cours d’ateliers en parallèle. Venant d’Allemagne, d’Australie, de Belgique, du Canada, d’Espagne, de France, de Grande-Bretagne, de Grèce, d’Israël, d’Italie, d’Irlande, du Portugal, de Suède, de Suisse, de Turquie, des USA et même de Chine, ces intervenants donneront un éclairage précieux à partir de plusieurs pays.

Ces ateliers traiteront de quatre questions : la parentalité, la résidence alternée, les modes d’intervention, notamment en médiation, et, enfin, de ce qui a trait aux politiques et à la justice familiales.

C’est dans ce cadre que nous interviendrons (voir notre billet du 25 janvier 2017).

L’inscription en ligne et l’hébergement sont ouverts

Pour les organisateurs, et notamment pour Ned Holstein qui préside l’Association NPO des parents US qui invite la conférence, c’est un grand plaisir d’annoncer que l’inscription en ligne et l’hébergement pour NPO-ICSP 2017 sont ouverts maintenant !

Pour l’inscription, cliquer ici.

Pour les détails sur les tarifs, cliquer ici.

Pour les détails sur l’hébergement officiel, cliquer ici.

Le coût financier est élevé mais il est à la hauteur de l’événement. Il comprend une traduction en français pour toutes les séances plénières et certains ateliers.

Espérons que vous pourrez être nombreux à participer depuis la France et l’Europe.